Rechercher

Un colis suspect en provenance de la Guadeloupe, découvert dans le bureau de Didier Raoult

Jeudi 2 juillet, la secrétaire de Didier Raoult adécouvert un colis suspectadressé au directeur de l’IHU Méditerranée à Marseille. Elle y a découvert trois fioles, dont le contenu de l’une d’elles s’est déversé sur ses mains, provoquant une vague de panique dans l’établissement, a relatéLa Provence. Le paquet a été placé sur la terrasse à côté du bureau de l’infectiologue en attendant les secours.

L’affaire a été prise très au sérieux par la procureure de la République, qui a saisi la brigade criminelle de la police judiciaire. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, le Pr Raoult a autant suscité l’adoration que la haine, particulièrement en raison de ses assertions sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine, mais aussi de ses interventions médiatiques.

L’intervention de la cellule NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique) du bataillon de marins-pompiers a permis de rapidement rassurer tout le monde. Après analyse du contenu, les spécialistes ont conclu qu’il s’agissait «de soufre, d’éthanol, et de différents extraits aromatiques de plantes et de fenouil», selon les sources du quotidien régional.

Le colis provenait de la Guadeloupe

Une lettre qui se trouvait dans le colis, partiellement illisible, n’a pas non plus révélé de propos hostiles envers le virologue. «On attend les retours d'analyse mais a priori, le peu que l'on déchiffre ne paraît pas véhément et encore moins menaçant», a confié le soir-même une source proche du dossier à La Provence, ajoutant que l’affaire avait été prise «très au sérieux».

Il s’avère que le colis provenait de Guadeloupe, à 7.000 kilomètres de la cité phocéenne, une île qui rassemble d’ailleurs de nombreux soutiens de Didier Raoult. La traversée de l’Atlantique avait visiblement endommagé le paquet. Son expéditeur aurait souhaité soumettre au professeur son propre traitement contre le Covid-19.


source spunik france


3,190 vues0 commentaire
votre pub ici.jfif