Rechercher

Réouverture de l'aéroport d'Orly le 26 juin 2020

Fermé depuis le 31 mars au profit de Paris-CDG en raison de la chute du trafic entrainée par la pandémie de Covid-19, l’aéroport d’Orly va reprendre les vols passagers réguliers le vendredi 26 juin. Cette réouverture « se fera progressivement en accompagnant la demande et en optimisant les infrastructures de l’aéroport », avec un début des opérations limité au « secteur Orly 3 » selon le communiqué du groupe ADP.

Le terminal sera équipé dès cette date de caméras thermiques afin que les passagers puissent bénéficier à leur arrivée à Paris d’une prise de température (comme à Roissy) « et être orientés, le cas échéant et s’ils le souhaitent, vers une prise en charge médicale à l’aéroport ». À cela s’ajouteront des modalités de contrôles au départ, déployées par les compagnies aériennes comme par exemple la prise de température à l’embarquement, et la déclaration d’absence de symptômes du Covid-19.


« Toutes les précautions » sont prises par Paris Aéroport en termes de mesures sanitaires, en lien avec les compagnies aériennes, pour que les gestes barrières et la distanciation physique soient respectés « tout au long du parcours du passager » avec entre autres : –  le port du masque obligatoire ; –  une signalétique pour faire respecter la distanciation physique ; –  des distributeurs automatiques de gel hydroalcoolique ; –  un renforcement des procédures de désinfection et nettoyage avec un produit virucide ; –  une adaptation des procédures au contrôle de sûreté pour limiter les contacts physiques.

ADP rappelle toutefois que la réouverture effective d’Orly est conditionnée à la levée des principales restrictions, d’ici à la mi-juin, en particulier de celles qui limitent la capacité des compagnies aériennes à voler au sein de l’espace Schengen. La réouverture des frontières à l’intérieur de l’espace Schengen est toujours discutée au niveau européen. Le Premier ministre Edouard Philippe se disait hier « favorable » à la date du 15 juin « sans mesure de quatorzaine », tout en menaçant d’appliquer la réciprocité aux pays qui adopteraient cette mesure. 

Augustin de Romanet, Président-Directeur général du Groupe ADP, a déclaré : « En anticipant cette décision de réouverture de Paris-Orly, le Groupe ADP souhaite favoriser la reprise aussi rapide que possible de la connectivité, du tourisme et de l’activité économique. Il travaille à préparer cette réouverture dans des conditions sanitaires optimales ».




386 vues0 commentaire