Rechercher

Plus de 300 discothèques ont mis la clef sous la porte à cause du coronavirus

le Syndicat national des discothèques et des lieux de loisirs.

Quasiment cinq mois, cinq longs mois de fermeture auront eu raison de 300 discothèques françaises, selon les représentants du secteur. Contraintes de cesser toute activité le 14 mars à minuit, elles n'ont pas été autorisées depuis à recevoir de nouveaux clients. Interrogé par France Bleu Paris, le président du Syndicat national des discothèques et des lieux de loisirs (SNDLL) Patrick Malvaës a fait état d'une situation «assez dramatique».


296 vues0 commentaire