Rechercher

Le coronavirus est-il sexuellement transmissible ?

Une étude chinoise a détecté le virus dans le sperme de plusieurs personnes infectées, ce qui soulève la question d’une maladie sexuellement transmissible.

Une équipe de chercheurs chinois a constaté que le sperme de plusieurs personnes ayant contracté le Covid-19 était positif au virus, y compris chez des patients en rémission, selon une étude publiée jeudi 7 mai par la revue scientifique américaine Journal of American Medical Association.

L'étude a été réalisée par des chercheurs de Pékin sur 38 hommes passés par l'hôpital de Shangqiu, dans la province du Henan (Chine). Six de ces patients ont vu leur sperme testé positif, soit 16%, dont deux qui avaient passé la phase aiguë de la maladie et étaient considérés comme en rémission.

Dans le cas présent, le sperme analysé avait été prélevé en janvier et février. Les chercheurs n’ont pas fait un suivi sur les patients, et ne savent donc pas combien de temps le virus est resté dans le sperme, ni s’il a pu être transmis à un partenaire sexuel, comme le précise le Los Angeles Times.

Que le coronavirus soit sexuellement transmissible ou non à proprement parler, un rapport sexuel n’est de toute façon pas sans risque, puisque la distanciation physique n’est pas respectée pendant l’acte, et que la salive échangée lors des baisers est quant à elle bien porteuse du virus.


562 vues0 commentaire