Rechercher

Collèges et lycées : une grève ce mardi pour dénoncer un protocole sanitaire insuffisant

Les principaux syndicats des enseignants appellent à une "grève sanitaire", mardi, pour dénoncer le protocole renforcé qu'ils jugent insuffisant face à la seconde vague de Covid-19. Quel sera l'ampleur du mouvement? Au lycée, les grévistes devraient être moins nombreux que prévu. Face à la grogne naissante, le ministre de l'Education a en effet accepté, jeudi dernier, que les proviseurs organisent davantage de cours à distance (à condition de conserver 50% en présentiel) afin d'avoir moins d'élèves en même temps dans les établissements.

Quid des autres niveaux? "Dans les collèges, il y a beaucoup d'incompréhension face à l'absence d'annonces les concernant : les problématiques sanitaires sont pourtant les mêmes qu'au lycée, assure Sophie Vénétitay, la secrétaire générale adjointe du Snes-FSU, syndicat majoritaire dans le secondaire. La mobilisation pourrait y être suivie même si certains professeurs étaient déjà mobilisés aujourd'hui."

Crainte d'un nouveau confinement total


Il faut dire que les chiffres de l'épidémie s'emballent ces dernières semaines et que les établissements scolaires ne sont pas épargnés par les contaminations. La crainte majeure c'est donc de voir les écoles, les collèges et les lycées, connaître un nouveau confinement total. Et cette situation, personne n'en veut réellement. "Ce matin il y avait sept élèves absents dans une de mes classes, il y de plus en plus de contaminations dans les établissements. Il y a trop de risques pris par les adultes comme par les élèves, estime Gwenaël Le Paih, enseignant au lycée de Bruz (et représentant Snes-FSU) "Et il est hors de question de se retrouver dans la situation du mois de mars !réagit-il encore, c'est la raison pour laquelle nous tirons toutes les sonnettes d'alarme ! Il ne faut pas de rupture d'apprentissage."


50 vues0 commentaire