Rechercher

Athlétisme. Le sprinteur équatorien Álex Quiñónez assassiné par des hommes armés

Médaillé de bronze sur 200 m aux championnats du monde en 2019, Alex Quiñónez a été tué dans la nuit de vendredi à samedi en Équateur.


Retrouvé mort dans sa voiture dans la nuit de vendredi à samedi, Álex Quiñónez, médaillé de bronze aux Mondiaux 2019, a été tué par balles par des inconnus à Guayaquil, en Équateur.

L’Équateur et le monde de l’athlétisme sont en deuil. Le sprinteur Álex Quiñónez a été abattu dans la nuit de vendredi à samedi Guayaquil par des inconnus armés aux abords d’une zone commerciale.

L’athlète de 32 ans se trouvait dans sa voiture lorsque les coupables déguisés en policiers ont tiré à plusieurs reprises en direction de son véhicule. L’Équatorien n’était pas seul, puisque la personne qui l’accompagnait a également perdu la vie.

Le FC Barcelone réagit

Médaillé de bronze sur 200 m lors des Mondiaux en 2019, l’Équatorien de 32 ans n’était pas présent à Tokyo pour les Jeux olympiques. Il avait été suspendu quelques jours plus tôt pour ne pas s’être rendu disponible à trois reprises pour un contrôle anti-dopage.


605 vues0 commentaire
votre pub ici.jfif