Rechercher

250 personnes reçoivent des doses de vaccin Pfizer périmées

Loire : 250 personnes vaccinées avec des doses périmées

Ces doses de vaccin Pfizer devaient être administrées au plus tard le 5 septembre. Mais elles ont été injectées entre le 7 et le 21 septembre. L'Agence régionale de Santé et le président du Conseil départemental indiquent qu'il n'y a pas de risques pour la santé des personnes concernées.

les équipes de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes ont été informées mardi 21 septembre dernier que 250 personnes avaient reçu une dose du vaccin Pfizer... périmée. Sont concernés une centaine d'élèves de sept collèges de la région et les participants aux opérations de vaccination «Aller vers», dans plusieurs communes.


Alors que la date d'utilisation recommandée de ces doses était le 5 septembre, elles ont été administrées entre le 7 et le 21 septembre. L'ARS a justifié cette erreur par un problème de traçabilité. Les dates de décongélation n'auraient pas été reportées sur les flacons, selon France Bleu. Un audit pour déterminer précisément les circonstances du dysfonctionnement a été lancé.


238 vues0 commentaire
votre pub ici.jfif